Rêverie en couleur et en vibration

Tels des vitraux inondés de lumière, les œuvres de Lucien Viroulet accrochent instantanément le regard, fascinent par la puissance de leur effet. Artiste contemporain de renommée internationale, l’artiste français né à Lyon est pourtant autodidacte dans la peinture,  mais pas dans l’art ! Ténor lyrique demi-caractère durant 15 ans, la vibration autant que la puissance et la nuance semblent marquer son art dans le travail infiniment subtil des alliances et de la transparence dans les couleurs.

Par la voix, puis sur la toile… l’art des sentiments

Lucien Viroulet explique comment la chanson lui a ouvert les portes de la peinture : « c’est la rencontre avec Shoshana Damari, versée dans la peinture , qui fût le déclencheur.

Elle m’a sensibilisé dans cette voix là, m’a demandé de peindre, et pour se faire, m’a acheté mes premières toiles, pinceaux, et tubes de peinture« .

Par souvenir de cette amie, l’artiste poursuit son oeuvre et sa création. Compositions abstraites ? Oui, bien sûr, expressions fortes d’un imaginaire créatif et expression de sentiments et sensations sur des thèmes qui l’inspirent.

L’oeuvre en apparence joyeuse, symbolisant la vie, exprime souvent des ressentis plus ambigus, parfois même plus douloureux ou mélancoliques (La Timide, L’inconnue…).

L’œil est très présent, qui nous interroge ou nous transmet la seconde facette du message (Le Clown, Le bien-pensant, L’œil et l’oiseau) ! L’animal est justement un autre thème superbement évoqué par le peintre, tels les éléphants, Le cheval et l’âne, le chat…

Mais Lucien Viroulet laisse aussi éclater ses notes de couleurs dans une série haute en vibrations, sans hasard appelé Symphonie, par exemple. Acryliques sur toile, Acryliques au couteau, Papiers froissés… des techniques différentes pour une même puissance, une même émotion.

Allier l’oeuvre et le décor, pour des demeures et appartements.

Lucien Viroulet travaille sur des formats variés, l’inspiration induisant les dimensions.

Toutes ses œuvres ont le pouvoir d’illuminer l’espace, tantôt tels des points focaux irrésistiblement accrocheurs, tantôt en panneaux tels des portes ouverts vers des mondes joyeux et nouveaux, tantôt comme des fenêtres de vitrail à même d’ouvrir l’espace vers  des univers oniriques.
Son talent lui vaut d’avoir travaillé dans la haute couture, avec Rhut Riquet, créatrice de mode et prix d’excellence en Colombie (et bientôt pour des défilés en Israël et dans l’espace Pierre Cardin).

Ses toiles  sont exposées dans le monde entier (Crête, Israël, Miami, Assemblée nationale de Corée du Sud…) et lors de manifestations comme au Grand Palais ou au Carrousel du Louvre, par exemple.
L’artiste rêve aussi de travailler avec des architectes ou des décorateurs, pour la réalisation d’intérieurs d’exception.
Mondes dominés par les bleus, les jaunes, mondes arlequins à l’harmonie parfaite, impression mosaïque ou vitrail… quoi qu’inspire l’oeuvre dans son apparence, la puissance de ce qu’elle transmet et son pouvoir joyeux empreint de profondeur, siéent naturellement à la création de  grands décors contemporains.

Avis au connaisseurs.

© Presse actuelle